Skip to main content
Blog

Les défis du jeûne pour un nouveau musulman

By 1 mai 20233 Comments

L’expérience du jeûne pour un nouveau musulman peut présenter quelques défis. Cet article de blog examinera certains de ces défis :


Jeûner en présence de membres de la famille non musulmans


Les musulmans s’abstiennent de manger, de boire et d’avoir des relations intimes pendant les heures allant de l’aube au coucher du soleil tout au long du Ramadan. Les musulmans se tiennent également à l’écart des péchés et des désirs illicites pendant le Ramadan. Ce n’est pas quelque chose que beaucoup de non-musulmans connaissent. Le nouveau musulman peut se sentir mal à l’aise lorsqu’il est entouré de personnes qui mangent, boivent ou commettent des péchés.


Il est important d’avoir un endroit dans la maison où vous pouvez vous concentrer sur votre culte et votre bien-être spirituel. Il faut également veiller à prendre son repas avant l’aube, car la nourriture est plus tentante lorsque l’on a faim. C’est également une bonne idée de commencer à jeûner le mois précédant le Ramadan pour habituer votre corps au jeûne, car après un certain temps, le corps s’adapte et vous avez moins faim.


Il vous appartient d’impliquer votre famille dans votre expérience, si elle accepte votre Islam. Ou de garder votre expérience privée, s’ils sont hostiles.


Le jeûne dans une société non musulmane


Dans les pays non musulmans, la plupart des gens poursuivent leurs activités habituelles pendant le Ramadan. Cela peut signifier que vous aurez parfois du mal à trouver la spiritualité associée au Ramadan dont vous parlent les musulmans des pays à majorité musulmane. Un bon moyen d’y remédier est de voir s’il y a d’autres musulmans dans votre région avec qui vous pouvez vous rencontrer, lire le Coran ou étudier, ou encore réaliser un projet caritatif ensemble.

Fréquenter la mosquée de votre quartier pendant une courte période est également un bon moyen de vous aider à vous concentrer et à vous mettre dans l’esprit collectif du Ramadan. Si vous ne pouvez pas faire l’une de ces activités, vous pouvez passer du temps chez vous à prier, à lire le Coran, à écouter des conférences islamiques ou à faire des lectures générales sur des sujets de la religion musulmane, ce qui est une bonne façon d’occuper votre temps pendant le Ramadan.


Jeûne et travail


La plupart des musulmans continuent à travailler pendant le Ramadan. Il n’y a rien de mal à cela, c’est même normal. Cependant, cela peut nécessiter une meilleure gestion du temps pendant le Ramadan. Si vous passez la majeure partie de la journée au travail, le soir devrait être divisé en moments d’adoration et de repos. Si vous vous hydratez bien, que vous mangez bien pour vos repas d’avant l’aube et du coucher du soleil, et que vous vous reposez, vous pouvez combiner travail et culte et tirer le meilleur parti du Ramadan.


L’isolement social


Les familles musulmanes rompent souvent le jeûne ensemble et se rendent à la mosquée avec d’autres musulmans. Cependant, il se peut que vous n’ayez pas de musulmans dans votre entourage avec qui le faire, ni de mosquée près de chez vous. Dans ce cas, les membres non musulmans de votre famille seront peut-être disposés à modifier l’heure de leur repas du soir pour qu’il coïncide avec le coucher du soleil, afin de s’adapter à vos horaires de repas. Vous pouvez faire d’une partie de votre chambre à coucher un endroit où vous vous asseyez et vous concentrez sur l’adoration. Vous pouvez y prier Allah, lire le Coran et d’autres livres islamiques, faire vos prières obligatoires quotidiennes, la Salah, et vos prières volontaires nocturnes.


Défis physiques


Jeûner pour la première fois est difficile pour la plupart des gens. Votre horloge interne et l’ensemble de votre système seront perturbés si vous n’êtes pas habitué à vous réveiller à la fin de la nuit pour manger le repas d’avant l’aube (suhoor). Vous pouvez ressentir tout ou une partie des effets suivants à des degrés divers : maux de tête, fatigue, manque de patience et agacement, et fatigue cérébrale/ralentissement de l’état d’esprit. Ces expériences physiques s’atténuent généralement au fur et à mesure que vous jeûnez.
Vous ressentirez la douleur brûlante de la faim et la forte envie de boire ne serait-ce qu’une goutte d’eau fraîche.

La bonne nouvelle, c’est que ces sensations s’atténuent. La faim et la soif sont comme des vagues qui vont et viennent, et si vous êtes préparé, vous pouvez surfer sur les vagues et apprécier le voyage de la détermination, de la discipline et de l’endurance, en reconnaissant que vous êtes capable de plus que ce que vous pensiez, et en expérimentant la douceur de se tourner vers Allah pour obtenir de l’aide.
Vous serez probablement confronté à de nombreux défis de toutes sortes pendant le jeûne – physiques, sociaux, émotionnels, psychologiques et spirituels.

Souvenez-vous de votre intention et tournez-vous vers Allah lorsque les choses deviennent difficiles. Restez occupé avec des actes d’adoration planifiés et d’autres activités bénéfiques. Préparez-vous au pire et espérez le meilleur, et surtout, n’abandonnez pas !

S'abonner
Me notifier des
guest
3 Commentaires
plus récents
plus anciens plus de votes
Inline Feedbacks
View all comments
Djuma Mouthor
Djuma Mouthor
9 mois plus tôt

Mashallah

Hakim Nkombo
Hakim Nkombo
10 mois plus tôt

Mashallah

Soma Diallo
Soma Diallo
10 mois plus tôt